Découvrir Vias

Histoire de Vias

Amphore romaineVieille cité d'origine antique, Vias est mentionnée pour la première fois en 899, dans une charte de l'évêché d'Agde : le fief de Vias a pour origine une ancienne villa gallo-romaine issue de la colonisation romaine de terroir. Cependant, l'occupation du territoire est beaucoup plus ancienne : des traces d'habitat chalcolithique (2000 ans avant J.C.) ont été retrouvées sur les flancs du volcan éteint de Roque-Haute, ainsi que des témoignages du passage en 600 avant J.C de navigateurs grecs.

Au XIIème siècle apparaît le castrum (village fortifié) avec ses remparts construits en pierre volcanique qui donnent au village sa forme arrondie très caractéristique. A cette époque, on accède au bourg par quatre portes à pont-levis, dont seule subsiste la porte de St-Thibéry.

 

Gargouille, Eglise de Vias (© fusioline)La construction de l'église fortifiée St Jean Baptiste (de 1394 à 1424) dans l'alignement des murailles, vient renforcer ce dispositif défensif. Au fil des siècles et des événements, le village acquiert sa physionomie actuelle avec cette particularité que lui confère l'utilisation de la pierre noire volcanique dans la majorité des constructions.

Au XVIIème, les portes d'inspiration italianisante ornent demeures et édifices. Au XIème sous la municipalité de François Rasca de Palignan, la fontaine est restaurée et la halle est construite. A cette même époque, la culture de la vigne s'intensifie et la structure de la maison s'adapte avec la cave au rez-de-chaussée qui s'ouvre sur la rue. Le village se développe à l'extérieur des remparts qui sont détruits après la seconde guerre mondiale afin de faciliter cette nouvelle expansion.

 
Retour haut de page
 
 
©réation Fusioline 2010